OLIVIER KERVERN / LA MORT EN ÉTÉ